img

Histoire des systèmes sans fil numériques Line 6

La technologie au service de l’art

Jusque récemment, il ne faisait aucun doute que si vous vouliez tirer le meilleur parti de votre micro ou de votre instrument, il vous fallait un câble. Pour les artistes qui se rebiffaient contre ce fil à la patte, les technologies analogiques imposaient un compromis en termes de son. De plus, le résultat était également tributaire des interférences et des restrictions liées à une bande de fréquences de plus en plus encombrée. Les réglementations FCC ont rendu la situation encore plus complexe. Pour l’artiste, le passage au sans fil pouvait se révéler extrêmement frustrant: pourquoi passer son temps à perfectionner sa sonorité et son style si l’impact, le timbre et la fiabilité de l’ensemble sont entravés par le système sans fil traditionnel?

L’histoire des systèmes sans fil numériques de Line 6 démarre en 1995. Comme pour la plupart des avancées technologiques, la nôtre est due à la frustration d’un musicien face à ses outils. Guy Coker, actuellement responsable du développement des produits sans fil chez Line 6, partageait la frustration de nombreux musiciens confrontés aux imperfections des systèmes sans fil analogiques. Il a convaincu le directeur de la petite firme de composants électroniques où il travaillait de le laisser se pencher sur l’élaboration d’un système sans fil dont la sonorité et la réponse seraient identiques à celles d’une connexion par câble.

Coker a commencé par identifier les innombrables problèmes posés par les systèmes sans fil analogiques: réponse en fréquence réduite, plage dynamique limitée, compression du signal, interférences, restrictions des fréquences et problèmes de fiabilité.

En quête d’une solution, Coker a découvert qu’en convertissant le signal audio en signal numérique avant sa transmission, le traitement du signal audio – incontournable avec les systèmes analogiques – devenait superflu. Le signal audio est converti en signal numérique par l’émetteur, transmis au récepteur qui vérifie l’exactitude des données puis les reconvertit en données analogiques.

Résultat? Le signal parvient au récepteur exactement comme s’il avait été transmis par câble: il affiche une réponse en fréquence de 10Hz~20kHz et une plage dynamique allant jusqu’à 120dB.

Le système sans fil numérique de Coker a été le premier à faire son apparition sur le marché de l’audio professionnel. Les bassistes professionnels qui n’avaient jamais pu profiter du spectre complet de leur instrument se sont rués sur ses systèmes sans fil pour instruments et le bouche à oreille fit le reste. Coker a poursuivi son œuvre de pionnier et sa firme, X2, a finalement été rachetée par Line 6 en 2008. Coker a supervisé le développement du système sans fil numérique Line 6, le plus avancé du marché, qui en est déjà à sa 4ème génération.

Emettant sur la bande des 2.4GHz, le système sans fil Line 6 évite les interférences provenant des relais de téléphones mobiles, des émetteurs de télévision et d’autres dispositifs occupant l’espace blanc. Parfaitement compatible FFC, le système sans fil Line 6 n’est soumis à aucune restriction et peut être utilisé facilement, sans licence, dans le monde entier.

Parmi les innovations récentes, ces systèmes proposent des modèles sophistiqués de micros et de filtres EQ permettant aux artistes d’adapter le système en fonction de leur voix, de la position du micro, de l’environnement ou du type d’interprétation. Le nombre de canaux a augmenté et permet désormais d’utiliser jusqu’à 14 systèmes simultanément. Autre nouveauté récente, la technologie «Digital Channel Lock™» (DCL) bloque tout bruit indésirable. «C’est comme si le signal était protégé par une armure durant la transmission pour éviter que des bruits RF externes ne contaminent votre signal», explique Coker.