La ‘Dream Stage’ de Line 6 facilite l’installation et optimise la qualité sonore pour le musicien/professeur Andy Wasserman
   


Andy Wasserman est musicien professionnel basé dans le nord-ouest du New Jersey. Il exerce de nombreuses activités musicales, dans les domaines les plus divers. «Cela fait plus de 40 ans que je suis musicien à temps plein», explique-t-il. «Entre les concerts, les compositions, les enregistrements et l’enseignement, je teste les grandes nouveautés technologiques et je les exploite ensuite pour faire avancer la musique elle-même.»

Il y a peu, durant une présentation de son cours «Instruments: Ancient to Future» dans une école de Long Island, Wasserman (www.andywasserman.com) a rencontré quelques difficultés techniques. «Ma console de mixage a rendu l’âme. Je me suis donc rendu au Guitar Center de Commack pour la remplacer», dit-il. «J’y ai trouvé le système Line 6 – et il m’a subjugué.»

Wasserman a découvert le système «Dream Stage» de Line 6®, comprenant le mélangeur à écran tactile StageScape® M20d ainsi que les enceintes StageSource® L2t et L2m. «Il y avait justement des démos ce jour-là: je n’aurais pas pu venir à un meilleur moment», se souvient-il. «Après quelques minutes seulement avec les responsables du Guitar Center, j’ai compris que ce système était exactement ce qu’il me fallait. Il me faciliterait considérablement la vie tout en délivrant un son nettement meilleur. Plus je le sondais, plus je me rendais compte à quel point ce système était intelligent et visionnaire. J’ai donc fini par acheter un système entier.»

Le mélangeur numérique StageScape M20d a un aspect et une approche entièrement différents des consoles de mixage professionnelles actuellement sur le marché. Le pilotage par écran tactile, la détection intelligente des signaux d’entrée et la représentation graphique de la scène à l’aide d’icônes me permettent de visualiser et de manipuler le son de façon très simple et avec un niveau de précision que seul un ingé-son expérimenté aurait pu obtenir.

Cette synergie dans la conception des différents éléments a séduit Andy Wasserman. Sa présentation «Instruments: Ancient to Future» a recours à plus de 40 instruments acoustiques traditionnels comprenant des vents, des cordes et de la percussion ainsi qu’à toute une série de contrôleurs électroniques de percussion, des claviers et des échantillonneurs. La pose des micros et l’égalisation de l’ensemble puis le suivi des emplacements de chaque instrument sur scène est un véritable cauchemar logistique, que ce soit au niveau de l’installation ou de la mise en œuvre. Wasserman a tout de suite entrevu la possibilité d’organiser puis de gérer l’ensemble de sa production avec le système «Dream Stage».

«Le système de Line 6 réduit considérablement le temps d’installation qui me prenait facilement jusqu’à six heures», dit-il. «J’ai désormais une icône pour chaque instrument sur l’interface graphique du mélangeur et je peux les placer à l’endroit de la scène où ils se trouvent réellement. Je vois donc la «Native American Flute» ici, le «West African Drum» là, les pads de batterie électronique là-bas. C’est extrêmement pratique, notamment lorsque je dois diriger l’ensemble tout en menant ma présentation à bien. De plus, la création et la sauvegarde de différentes scènes et de diverses configurations en fonction de la présentation que je dois faire me facilite encore davantage la tâche.

La procédure d’installation a encore plus impressionné Wasserman. Cela commence par les entrées micro/ligne qui détectent automatiquement le type de signal et activent une tranche sur mesure pour chaque canal au moment de la connexion. «Au cours de la démo, j’avais vu les cinq boutons sur le panneau gauche du M20d, appelés «Setup», «Tweak», «Record», «Monitor» et «Perform» et j’ai alors réalisé que c’était exactement ce que nous faisions! Ces boutons, de haut en bas, interagissent de façon extrêmement fluide avec l’écran tactile et les encodeurs situés en dessous. Je n’ai jamais vécu une telle expérience de mixage!»

Pour offrir un son optimal à son public, Wasserman utilise la fonction «Quick Capture» du mélangeur StageScape. Elle permet d’enregistrer jusqu’à 20 secondes de signal qui servira ensuite à régler la balance en toute sérénité. Les réglages de tranche peuvent se faire en mode Deep Tweak ou Quick Tweak, directement sur le mélangeur M20d ou sur iPad, moyennant un adaptateur USB–WiFi.

«Le mode Quick Tweak offre un raccourci incroyable quand vous êtes à court de temps pour faire tous les réglages d’égalisation, de compression et d’effets», dit-il. «Il suffit de glisser le doigt sur l’écran tactile entre des paires de mots comme «Open/Closed» ou «Bright/Dark» pour obtenir très rapidement un son excellent. La possibilité de régler la balance dans la zone réservée au public est un autre avantage considérable car cela me permet d’ajuster le son selon l’acoustique de la salle.»

Pour assurer un son de qualité optimale à son public, Wasserman utilise les enceintes actives StageSource L2t et L2m. Le mélangeur StageScape reconnaît les enceintes ainsi que la façon dont elles sont installées: debout pour la sonorisation ou couchées pour les retours de scène, sur le sol ou sur un pied.

Selon Wasserman, l’interaction entre les enceintes et le mélangeur illustre parfaitement la synergie du système «Dream Stage» de Line 6. «C’est une fonctionnalité extrêmement puissante pour un système aussi abordable», affirme-t-il. «Mais ce qui m’a vraiment sidéré, c’est le son. Le piano acoustique est mon instrument de prédilection et j’attache donc une importance primordiale à la restitution du son. Je n’ai jamais obtenu un son aussi bon qu’avec les enceintes L2t et L2m. Même la basse est incroyable et ce, sans caisson de grave! A la première écoute, je me suis dit que c’était trop beau pour être vrai – surtout à ce prix!»

Après une vie passée à essayer des nouveautés, Andy Wasserman en a connu des révolutions technologiques. «J’ai vécu l’arrivée du Macintosh Plus, de la norme MIDI, des séquenceurs et des synthés ainsi que du tout numérique. Je reconnais donc une véritable innovation quand j’en vois une», affirme-t-il. «Ce système Line 6 est une de ces perles rares dont la conception et l’élaboration atteignent un tel degré de perfection qu’il met véritablement la technologie au service de la musique. Un tel système ne peut qu’être le fruit d’une intelligence supérieure. Sa flexibilité même en dit long sur l’ingéniosité de sa conception. Je l’utilise pour mes cours, pour mes concerts solo et même pour l’enregistrement. Si l’on ajoute son prix à ses autres vertus, on ne peut que s’incliner.

«Au risque d’être taxé de fanatique, je recommande à tout musicien ou groupe sérieux d’essayer le système Line 6. Il m’a complètement convaincu et je ne suis pas payé pour le dire. Ce système est excellent. Il est réellement novateur et j’encourage tout le monde à l’essayer.»